Comme vous le savez, depuis les années 1950, c’est plus des 8 milliards de tonnes de plastique qui ont été produites à travers le monde.

Sur cette production massive, seuls 10% de ces plastiques ont été recyclés ce qui s’avère très peu lorsque nous savons qu’il faut environs 400 ans pour que ceux-ci se décomposent, il est alors très difficile de gérer ce type de déchets qui se retrouve dans les océans.

Des chercheurs britanniques ont donc décidé de se pencher sur cette problématique afin de trouver une solution pour s’en débarrasser de manière productive et plus efficace que l’est le recyclage :

Transformer le plastique en hydrogène afin de s’en servir comme carburant dans nos futurs véhicules.

déchets plastiques

La transformation du plastique en Hydrogène

Les chercheurs sont parvenus à transformer cette matière qui nous pose tant de problèmes en carburant en plusieurs étapes :

Tout d’abord ils procèdent au découpage du plastique pour en frotter la surface afin de la rendre rugueuse.

Ensuite, est ajouté un photocatalyseur sous la forme de nanoparticules de sulfure de cadmium pour ensuite plonger l’ensemble dans une solution alcaline.

Pour terminer le tout est exposé au soleil afin de produire de l’hydrogène qui pourrait ainsi servir de carburant dans nos voitures de demain.

De ce qui est rapporté, cette transformation créerait deux nouveaux éléments, l’éthylène glycol qui permettrait la production d’hydrogène et du CO2 pour lequel il n’a pas été précisé ce qu’il devient, cela reste donc un point à éclaircir. Et en second élément de l’acide téréphtalique qui permettrait de créer un nouveau plastique.

Une solution pas pour tout de suite

Malheureusement, bien que la manière de transformer le plastique ait été trouvée, les chercheurs ont reconnu qu’il restait une difficulté particulière, il s’agit de permettre une production industrielle de cet hydrogène, ils estiment qu’il faudra plusieurs années pour que cela soit possible.

Plusieurs années qui peuvent s’avérer assez longues quand l’ONU estime qu’il reste deux ans pour agir contre le changement climatique.

Il sera également nécessaire que les voitures à hydrogène se démocratisent afin que le procédé soit efficace pour réduire la pollution à la fois causée par le plastique et par les véhicules.